Creer-relation-reussir-entretien-embauche

Comment réussir un entretien en créant la relation : troisième partie

Bonjour à tous ! La série d’articles pour réussir un entretien en créant du lien touche à sa fin avec une dernière partie très importante : comment créer la relation avec le recruteur ? 

En effet, on a déjà vu comment créer un sentiment d’appartenance, inspirer du respect pour le professionnel que vous êtes, mais nous n’avons toujours pas vu un point trèèèèès important :

Comment connecter en tant que personne avec une autre personne ?

Aujourd’hui on va donc parler de plein de choses intéressantes pour devenir sympathique aux yeux de votre interlocuteur : des bases de ces interactions, nous verrons quelques automatismes à adopter pour démarrer une conversation plus personnelle et enfin je vous livrerai mes meilleures astuces pour toujours finir sur une note positive et personnalisée !

Prêt à devenir le candidat le plus sympa du monde (au moins ! )? Alors c’est parti !

Pourquoi créer une relation avec le recruteur ?

Pourquoi creer une relation recruteur

Mais oui, c’est vrai, pourquoi donc créer une relation avec un recruteur ? (Source : 30 Rock)

C’est une question qu’on me pose très souvent lorsque je forme des candidats à l’entretien. Et vous voulez une confession ? Ca m’étonne toujours autant !

Pourquoi ? Parce qu’il y a quelque chose qu’on oublie toujours en face d’un recruteur : c’est avant tout un être humain.

Il n’est pas né recruteur, il a une vie comme vous et il a des activités en dehors du travail. Comme vous, il est content quand le week-end arrive avec son lot d’activités, il peste quand il doit promener son chien sous la pluie et surtout (surtout!) il enrage quand on lui spoile Game Of Thrones !

Bref, il est recruteur, mais pas que. Et ça tombe bien, parce que vous êtes candidat, mais pas que.

Mais alors, de quoi va-t-on pouvoir parler pour créer la relation ? 

Là, vous avez l’embarras du choix en respectant quelques règles de bases :

  • Parler de choses positives va vous donner nécessairement de l’enthousiasme et vous rendre dynamique : vos passions, vos moments de réussite et de fierté, ce qui vous amuse.
  • Parler de sujets pénibles pour vous risque de vous pénaliser : se plaindre d’une maladie ou de la situation du chômage est très embarrassant pour un recruteur. En même temps, mettez-vous à sa place : il cherche une personne solide pour occuper le poste qu’il veut pourvoir, et il entend ses candidats aborder des sujets pénibles auxquels il ne peut rien faire. Imaginez un inconnu qui vous parle dans la rue de sa vie triste avec moultes détails… Ca vous plait ? Figurez-vous qu’au recruteur non plus !
  • Conserver la discussion à un niveau léger : il vaut mieux essayer de trouver les points communs entre vos opinions sur un sujet que chercher l’opposition complète et vouloir démontrer que vous avez raison. Si vous êtes en désaccord total, préférez une esquive du type « d’accord, je ne le voies pas comme ça, mais votre position peut se comprendre ». Je me rappelle d’un candidat qui me soutenait mordicus que j’avais tord de ne pas aimer la littérature russe… Étonnamment, je ne me suis pas senti bien à l’aise avec lui qui revenait sur le sujet alors que j’abordais des questions de l’entretien.
  • Et incidemment, je vous conseille d’éviter tous les sujets graves et/ou litigieux : on ne parle pas des revendications de la grève des Taxis, ni de l’état islamique (mon site vient de passer en alerte rouge), ou pire, de politique. Vous ne savez pas qui vous avez en face, et ces sujets sont particulièrement délicats : les aborder, c’est jouer à la roulette russe avec votre futur emploi.

Maintenant que l’on a les règles de base, comment faire pour créer cette relation avec le recruteur ? Voici quelques sujets qui peuvent être abordés et la technique pour les amener.

 

Quels sujets aborder pour créer une relation avec un recruteur ?

bureau-personnel

Bon, là, on se rend compte que l’alcool en premier plan pourrait délier les langues. A éviter si votre interlocuteur ne vous accompagne pas ! (source : Mad Men)

Les sujets que vous voulez aborder doivent tous avoir une chose en commun : vous devez les maîtriser

Ou vous ne devez que poser des questions à leur sujet.

  • Les centres d’intérêt : musique, lecture, sport, gastronomie, moto (les motards indiquent toujours leur permis A sur leur CV!)
  • Les enfants : uniquement si vous avez des enfants ou que vous savez grâce à votre vécu ce que ça fait d’en avoir ou d’en élever
  • L’actualité ou des éléments de culture : uniquement si vous maîtrisez le sujet ou ne portez aucun jugement.
  • L’actualité de votre interlocuteur : certaines périodes peuvent faciliter la communication comme l’arrivée aux grandes vacances, la rentrée des classes, Noël, etc…

 

Maintenant que vous avez le fond, réussir un entretien en créant une relation va dépendre évidemment de… La forme, bien sûr!

Quelques astuces pour développer la relation avec votre interlocuteur

Certaines structures de phrase ou des expressions permettent d’activer l’attention et l’intérêt de vos interlocuteurs. Souvent, ce sont des choses que l’on ressent ou que l’on pense, sans réfléchir à les exprimer.

L’empathie est un premier lien important de toute relation sociale. L’exprimer lors de vos échanges peut se traduire par plusieurs formes:

  • Amorcer une prise de parole sur un point commun ou une divergence en exprimant sa compréhension de la position de l’autre. Pour faire simple: dire « je vous comprends », je vois ce que vous voulez dire », avant d’exprimer sa position
  • Toujours être respectueux de l’avis de son interlocuteur : on peut ne pas penser de la même manière et se respecter pour autant (ça devrait même être la norme)
  • Utiliser des mots ou expressions similaires aux siennes (s’il dit « mes momes » pour ses enfants, utilisez les mêmes termes)
  • Essayez de vous imaginer dans la situation qu’il vient de décrire et réagissez dans ce sens

Ces éléments demandent de la sensibilité et… de l’expérience. Jaugez de quand et comment vous pouvez les utiliser, toujours avec deux critères : une forme positive et un sourire!

 

Vous avez des astuces à partager en lien avec ce qu’on vient de parcourir? Venez en parler dans les commentaires ;)

 

Share This Post
Fabrice Touzet
Je suis passionné par les techniques pour savoir se vendre en entretien de recrutement. J'anime un blog avec du contenu gratuit pour préparer un entretien d'embauche, bien négocier son salaire ou encore réussir sa carrière professionnelle. Pour bénéficier de tous ces conseils exclusifs et plus encore, ne manquez pas de vous inscrire à la newsletter de mon site, www.decrochetonjob.fr .
Related Posts
annoncer-changer-travail
Comment annoncer que l’on veut changer de poste ?
Maîtriser le ton de sa voix ou comment bien communiquer en 5 points !
Etre populaire au travail : Pourquoi faire et comment le devenir ?

Leave Your Comment

Your Comment*

Your Name*
Your Webpage

candidaturechercher un travailentretienrecrutementrecruteur