Présenter son parcours sous son meilleur jour !

Je viens de mettre en ligne les bases de ma méthode. J’insiste notamment sur l’état d’esprit qui permet de tirer le meilleur de vous-même.

Dans l’article d’aujourd’hui, on va rapidement revenir sur l’honnêteté radicale avant de l’appliquer sur un domaine : comment présenter son parcours.

C’est un exercice que vous faites tous les jours : les amis, les proches, les rencontres pro ou non, tout le monde vous demande à un moment ou à un autre ce qui vous a mené à aujourd’hui. Nous allons voir ici comment le faire efficacement en entretien de candidature. Je pense que traiter ce sujet maintenant vous donnera la possibilité de le préparer suffisamment : cette méthode implique une pratique simple mais constante pour être capable de la maîtriser efficacement.

 

 L’honnêteté radicale – le retour

Si vous n’avez pas lu la fin de l’article précédent, c’est par là !

Pour résumer, il s’agit d’être d’abord honnête avec soi afin de pouvoir l’être dans vos échanges. Cela suppose notamment que vous fassiez des choix et que vous soyez capable d’expliquer ces choix.

 

Les conséquences du choix sont multiples :

– Vous serez bien plus impliqué dans votre recherche et les processus de recrutement

– Vous allez prioriser les jobs qui vous motivent le plus

– Vous allez trouver ça bien plus intéressant… et ça se voit !

– Vous allez pouvoir vous démarquer dans le processus de recrutement

– Vous allez inspirer confiance aux recruteurs que vous rencontrerez

– Et surtout… vous allez trouver un job que vous êtes certain d’aimer. Et quand on a l’envie, on peut tout !

 

Pourquoi cette différence est importante ?

Beaucoup de candidats viennent par défaut à un entretien : sans volonté, sans désir d’intégrer l’entreprise, ou sans connaissances des attentes de l’entreprise. Quand je fais passer des entretiens, voir un candidat venir sans savoir pourquoi il postule me rend fou. Et le pire, c’est que je sais qu’il n’y est pour rien : il fait ce qu’on lui a dit de faire et pas ce que le bon sens lui dirait de faire.

 

Entretien

L’entretien-type : un recruteur qui regarde ses fiches et un candidat stressé sans préparation

Pour une présentation efficace, je trouve important de se démarquer d’entrée de jeu. Une manière facile de le faire est de commenter votre parcours professionnel ou de l’expliquer. Trouver les raisons de votre engagement et de vos choix permet de créer une connexion avec votre interlocuteur. Parce que quand on y réfléchit, ça toujours été le cas. Pour autant, peu de personnes les expliquent en entretien. Et pour cause : pour peu qu’on ait suivi un parcours assez généraliste, on a été conditionné pour ne pas y réfléchir.

 

« – Quel a été votre parcours académique ? « 

– J’ai fait une seconde générale puis un Bac S parce que ça permettait d’avoir tous les choix de formations possibles. Puis j’ai fait une prépa pour rentrer en école de commerce / d’ingénieur, et après ça, j’ai choisi l’école la mieux classée à laquelle j’ai pu accéder, en choisissant le parcours le plus général possible (commerce international ou ingénieur mécanique). Aujourd’hui je recherche un emploi.

 

Voilà. J’exagère presque. Mais pas tant que ça.

 

Or, la recherche d’emploi, c’est comme la séduction (je ferai souvent cette analogie dans ce blog, parce que les similarités sont multiples).

 

Alors je reprends notre conversation en simulant un Date (un rendez-vous galant pour ceux qui froncent des sourcils en lisant le mot utilisé). Cette jolie personne en face de vous aborde une question personnelle :

– « C’est quoi ta vie sentimentale ?

– Je suis sorti avec une fille pendant 2 ans parce qu’elle m’aimait bien, puis la prépa nous a séparés. Comme une fille de ma prépa m’aimait bien et qu’elle comprenait tout le travail que ça demandait, je me suis dit que ce serait plus facile de sortir avec elle. Puis j’ai déménagé pour aller dans mon école et je suis sorti avec la fille la moins chiante possible. Aujourd’hui je suis revenu chez moi et je veux me mettre en couple. »

 

Voilà . Vous voyez là où ça bloque ?

 

Aucun choix n’a été fait. Or, une personne qui ne choisit pas ne peut pas être motivée ou donner envie. Certes, elle ne peut pas se fermer d’opportunités, et c’est ce qui donne envie de suivre le cursus le plus général. Mais en fait, c’est l’inverse : à ne pas choisir, on choisit de ne pas être voulu.

 

Exprimer ses choix et les justifier

C’est à mon sens le plus important dans la présentation d’un cursus et d’une expérience professionnelle : créer du lien et de la cohérence dans ce qu’on fait. Balayez mentalement les personnes que vous appréciez : ceux qui inspirent le plus confiance sont ceux qui communiquent leurs actes et s’y tiennent. C’est pourquoi il est important que vous adoptiez ce mode de pensée.

 

 Cas pratique !

Je sais que beaucoup d’entre nous n’ont pas réfléchi à tout cela, moi le premier à vrai dire. Et pourtant j’ai trouvé cette cohérence en me posant la question : pourquoi ai-je fait tel choix à tel moment ?

 

Mon parcours :

Bac S Spécialité Maths

DUT techniques de commerce en alternance

5 mois de cours d’Anglais à Cambridge

3 ans d’école de commerce

 

Consultant achats pendant 4 ans

Ingénieur d’affaires et manager en sociétés de conseil pendant 3,5 ans

 

Le lien entre tout ça me direz-vous ?

Si vous relisez la liste au-dessus, c’est assez incohérent et n’apporte pas grand-chose pour cerner mes motivations, n’est-ce pas ? C’est pourtant quelque chose que je peux expliquer par mes choix :

 

« Après un Bac S choisi parce qu’il permettait d’accéder aux formations que je cherchais, j’ai rejoint un IUT Techniques de commerce en alternance. Je recherchais à la fois un cursus dynamique et appliqué sur le terrain, et l’IUT a été un bon choix dans cette optique. Mon alternance a été réalisée comme chef de produit d’un site de vente en ligne en 2002. Elle m’a permis d’apprendre le marketing internet et les achats.

 

J’ai essayé d’entrer dans une école de commerce qui a refusé ma candidature : il me manquait 0,3 points pour y accéder. Du coup je les ai appelés pour comprendre les raisons de cette notation. La personne qui m’a répondu était agréablement surprise et m’a expliqué que je manquais d’un niveau suffisant en Anglais.

 

Cela m’a décidé à partir là-bas, à Cambridge exactement. J’y ai passé 5 mois, afin d’améliorer mon niveau et passer à nouveau les entretiens d’écoles. J’ai été accepté dans l’école et d’autres bien mieux classées. J’ai choisi mon école pour sa spécialité en achats, mon expérience en alternance m’avait beaucoup motivé à essayer ce métier.

 

J’ai décidé naturellement de devenir consultant en achats après mon stage de six mois comme acheteur industriels en Aéronautique chez *bip*. En effet, être consultant m’a permis de découvrir 4 secteurs d’activité différents, et de développer mes capacités d’adaptation.

J’ai enfin décidé de capitaliser sur mes expériences pour m’orienter vers le management, qui m’intéresse beaucoup pour le travail en équipe et la dimension humaine importante. Comme consultant Achats, je pouvais choisir d’être manager en achats ou manager de consultants. Comme les managers en consulting ont des consultants de tous les métiers industriels, j’ai choisi cette carrière afin de mieux comprendre l’ensemble des enjeux d’une entreprise. Ainsi, je dispose aujourd’hui d’une approche terrain et d’une vision organisationnelle : elles me permettent de me démarquer en intégrant mes actions dans une démarche globale d’amélioration pour l’entreprise qui m’embauche.

 

Ainsi, vous montrez votre capacité à réfléchir sur vos choix et votre cohérence.

Après, à vous de toujours intégrer les éléments suivants dans vos descriptions d’expérience :

  • L’entreprise que vous avez intégrée et son secteur d’activité
  • Le poste que vous avez occupé
  • La durée de cet emploi
  • Les objectifs qui vous avaient été fixés
  • Les résultats obtenus en chiffres et comment vous y êtes parvenu.
  • Ce que vos actions ont apporté comme valeur ajoutée
  • Ce que vous avez retiré de cette expérience.

 

Mettez dans les commentaires vos exemples ;)

 

CHECK-LIST

–  Trouvez une raison qui vous a motivé à choisir chaque élément de votre parcours.

– Présentez chaque élément en donnant cette raison.

– Définissez clairement le périmètre de chacune de vos expériences (voir juste au-dessus).

– Demandez à chaque fin de description d’une expérience si votre interlocuteur souhaite que vous développiez un point spécifique.

– A la fin de la présentation complète de votre parcours, vous pouvez donner la parole à votre interlocuteur avec une simple question : « je viens de vous faire une présentation générale de mon parcours. Afin de mieux comprendre comment on pourrait travailler ensemble, pouvez-vous me décrire le poste et l’entreprise s’il-vous-plait ?  » .

Vous avez testé cette méthode en entretien et voulez bien nous expliquer quels résultats vous avez perçus ? Racontez votre expérience dans les commentaires ;-)

Share This Post
Fabrice Touzet
Je suis passionné par les techniques pour savoir se vendre en entretien de recrutement. J'anime un blog avec du contenu gratuit pour préparer un entretien d'embauche, bien négocier son salaire ou encore réussir sa carrière professionnelle. Pour bénéficier de tous ces conseils exclusifs et plus encore, ne manquez pas de vous inscrire à la newsletter de mon site, www.decrochetonjob.fr .
Related Posts
reussir entretien respect recruteur
Comment réussir un entretien en créant du respect : seconde partie
Comment s’habiller pour un entretien d’embauche ?
Prendre des notes en entretien : Pourquoi et comment ?
10 Comments
  • florence
    Reply

    j’ai testé ce type de presentation en restant centrer sur mon parcours en interne. L’un de mes recruteurs, a soufflé plusieurs fois et m’a retorqué : c’est bin long et presque ennuyant… poursuivons. Je me suis sentie mal, bloquée. Aprés, je doutais constamment lors de l’entretien. Devinez quoi : je n’ai pas eu le poste.

  • Montasser
    Reply

    Merci beaucoup Fabrice .

  • Adam
    Reply

    Merci beaucoup pour votre article que je trouve une pièce maîtresse et un élément clé pour tout candidat et chercheur d’emploi.

  • Camille
    Reply

    Très bonnes illustrations, c’est très parlant… mise en pratique bientôt !

    Merci !

  • Reply

    Bonjour, merci pour cet article et plus généralement pour ce blog qui est une mine d’or.
    Je prépare un entretien qui aura lieu mercredi donc ces ressources me sont bien utiles.

    A bientôt

  • Delphine
    Reply

    Merci pour l’exemple du Date, ça m’a complètement éclairée sur la manière de tourner la présentation de mon parcours pour le rendre plus palpitant!

    • Reply

      Merci pour ce commentaire, Delphine :) C’est vrai que j’aime bien donner des exemples de la vie quotidienne pour souligner les meilleurs comportements. Je compte bien continuer comme ça ;)

Leave Your Comment

Your Comment*

Your Name*
Your Webpage

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.