Préparer un entretien : la force secrète des supports de présentation

Parfois, une image vaut mieux que mille mots. Ce principe bien connu en publicité pourrait bien être votre prochain atout pour vous démarquer en entretien. En effet, accompagner votre discours de supports de présentation vous confère automatiquement un impact supplémentaire. Et cet impact s’avère redoutable. Incroyablement redoutable.
Ici nous allons voir ensemble l’intérêt de présenter des documents, quels aspects de votre expérience mettre en avant tout comme la manière d’introduire ces supports en rendez-vous. Une fois de plus, nous allons voir que préparer un entretien, c’est déjà le réussir à moitié.

Je suis très content d’aborder ce thème sur lequel je n’ai trouvé quasiment aucune ressource sur le web francophone. J’entends par « supports de présentation » tout document qui appuie vos propos dans une discussion. On a l’habitude d’en utiliser un fréquemment dans les entretiens, je parle évidemment du CV. A ce sujet, avez-vous noté que la conversation se tourne naturellement vers celui-ci dès que vous le remettez au recruteur ? Cela semble si évident qu’on ne se demande pas pourquoi : tout écrit attire davantage l’attention que les paroles.

 

Creationist_Chart

Quand les mots ne suffisent plus, il y a les supports !

 

L’intérêt des supports de présentation en entretien d’embauche

Ces supports sont très utiles en entretien pour plusieurs raisons :

  • Ils centrent l’attention sur leur contenu : l’entretien est un moment d’échange et votre interlocuteur va vouloir jeter un œil au support que vous lui proposez. Même si le recruteur refusait de voir ce support, cela peut avoir un impact bénéfique pour vous. Nous y reviendrons à la fin de cet article.
  • Ils apportent de la crédibilité à votre discours : on fait bien plus confiance à quelque chose d’écrit qu’énoncé. Par exemple, lors d’un récent voyage au Vietnam, j’ai pu constater que tous les prix étaient négociables. C’est même presque encouragé, vu que bon nombre de magasins n’affiche pas les prix délibérément. A la fin, je me suis rendu compte qu’il y avait un seul type d’établissement où je n’envisageais pas de négocier : les endroits où les prix sont affichés. Inconsciemment, nous avons cette logique qui dit que « si c’est écrit, ça doit être vrai ». Alors que la personne qui a écrit le prix est la même que celle qui l’indique à l’oral. Pour vos supports de présentation, c’est pareil : ce seront les cautions légitimes de vos propos.
  • Ils démontrent votre talent lorsque la parole ne le permet pas. Si vous êtes graphiste, publicitaire, comptable ou ingénieur, vos réalisations sont la meilleure preuve de votre compétence. Les graphistes ou publicitaires ont l’habitude d’apporter leur book avec eux, ce qui n’est pas le cas des ingénieurs et encore moins des comptables. Et pourtant, chacun de ces métiers peut justifier le recours à de nombreux supports. Ceux-ci mettront significativement le candidat en avant !

 

Après avoir lu cette phrase, vous devez vous dire quelque chose comme :

« Ok mais pour un graphiste, c’est plus facile de montrer son travail, fait d’images, que pour moi qui suis ingénieur/commercial/juriste/ressources humaines (rayez la mention inutile ou ajoutez votre métier au choix !), non ? »

Et bien je vous répondrai à tous en même temps :

Absolument pas : c’est même tout le contraire.

Un graphiste ou un publicitaire est évalué avec ces réalisations : c’est souvent l’objet principal de son entretien. Pour peu qu’il n’ait pas eu la possibilité d’utiliser tout son potentiel dans ses travaux précédents, on va rarement lui confier un travail plus ambitieux (j’expliquerai comment contourner cet obstacle dans un prochain article).

Pour vous, le support de présentation n’est que de la valeur ajoutée, dans le sens où on ne vous attend nullement sur ce terrain.

alec-computer

Vous sortez des idées préconçues = vous vous mettez en avant = vous augmentez vos chances d’être recruté.

Les limites de ce que vous choisissez de représenter ne dépendent que de celles de votre imagination.

C’est pourquoi on va voir ici quelques exemples qui fonctionnent bien.

Les types de documents à réaliser

Concrètement il y a peu de règles pour ces supports.

Ceci dit, voici quelques conseils  pour produire les meilleurs documents possibles  :

  • Représentez vos accomplissements, votre expérience ou votre actualité : un support mettant en avant votre idéal ou votre future collaboration perdrait de la pertinence à cause d’un manque d’ancrage dans la réalité.
  • La forme est aussi importante que le fond : elle doit correspondre avec les valeurs recherchées dans votre métier. Si vous présentez un support pour un poste de banquier en intégrant des chatons et des cœurs comme bordures, ça risque de peser sur votre crédibilité (même si ce sera beaucoup trop mignon !)
  • Dans ce sens, le document doit être pensé comme un support professionnel. L’utilisation de la police Comic Sans MS ou du Word Art est interdite pour cette raison. Un soin tout particulier doit de même être accordé à l’orthographe.
  • N’indiquez jamais des données confidentielles : remplacez-les par des informations plus générales.
  • Le support doit être suffisamment « noble » : présentez des impressions couleur sur du papier de bonne qualité, à réaliser en imprimerie si nécessaire.
  • C’est un support que vous créerez exclusivement pour les entretiens d’embauche : ne réutilisez jamais vos documents de travail. Ça ne fait pas pro et utiliser le fruit du travail de votre entreprise sera mal perçu.
  • Les meilleurs supports sont issus de fichiers créés et alimentés tout au long d’une expérience donnée. Je ne peux donc que vous encourager à vous créer des fichiers de reporting personnels pour chaque expérience : ce sera un gain de temps incroyable si vous êtes amené à reprendre un processus de recherche d’emploi.

 

A partir de là, vous pouvez présenter exactement ce que vous voulez :

  • Vos performances : vous pouvez présenter par exemple un tableau Excel mettant en valeur l’augmentation annuelle de vos indicateurs de performance. Parmi ceux-ci, le nombre de réalisations, le taux de service, la conformité aux attentes, etc…
  • Vos réalisations : créez une ou deux fiches de réalisations dont vous êtes fier. J’aime beaucoup ce type de supports : j’ai notamment rencontré des ingénieurs qui m’ont présenté le projet dont faisait partie leur travail, et quels impacts avait ce qu’ils avaient développé. J’ai même rencontré un ingénieur expérimenté qui m’a montré une présentation animée en 3D sur iPad d’un produit qu’il avait créé ! C’est à la fois professionnel, instructif et prenant dans une conversation. Et ça marche : la preuve je me rappelle encore d’eux et de leur projets.
  • Vous pouvez enfin présenter tout élément à forte valeur ajoutée, qui vous démarque des autres candidats. Vous avez travaillé avec tous les services d’une entreprise alors que votre rôle est habituellement confiné ? Réalisez un organigramme avec cartographie des échanges entre eux et vous. Vous avez appris 5 ou 6 langues étrangères grâce a votre travail ? Mettez en avant cette pratique avec les raisons sur une frise chronologique. Vous avez créé une collection immense d’objets en hommage à Johnny Halliday depuis plus de 10 ans ? Euh… Gardez-le pour vous ! Blague à part, comme indiqué auparavant, votre support doit avoir un rapport avec le poste que vous occupez et doit présenter de la valeur ajoutée pour l’emploi que vous briguez.

 

School-of-rock

Même si ces connaissances sont impressionnantes, assurez-vous qu’elles soient utiles pour vous avant de les présenter !

Quelque soit le support que vous retiendrez, vous disposerez d’un atout notable pour votre candidature. Et comme tout atout, vous devrez vous en servir de la bonne manière et au moment opportun.

 

La bonne utilisation des supports de présentation

Tout d’abord vous devrez choisir votre support. Je vous conseille du papier pour les fiches, une tablette pour les animations et en général pour les métiers orientés vers le plus multimédia.
Ces supports ont l’avantage d’être lisibles et facilement partageables. Pour ces raisons, prendre un ordinateur ou un téléphone portable serait une erreur.

Ensuite, les introduire dans l’entretien est plutôt simple :

  1. Tout d’abord sortez la chemise qui contient votre support en début d’entretien et laissez-la à côté de vous. Vos supports doivent être directement atteignables donc mettez-les en haut de la pile de documents dans votre chemise.
  2. Lorsque vous présentez votre parcours et que vous parvenez au moment concerné par votre support, sortez naturellement le document en continuant de parler et de regarder votre interlocuteur. Quand vous avez fini votre phrase, dites à votre interlocuteur quelque chose comme :
    « – J’ai d’ailleurs réalisé un document à ce sujet, cela vous intéresse ? »

 

La tournure de la phrase optimise les chances que le recruteur souhaite voir votre support. De plus, le fait de le sortir en même temps vous apporte déjà un bénéfice : vous donnez un aperçu du document (mise en forme efficace en couleurs sur du bon papier = document de qualité)  qui, au choix, finit de convaincre d’y jeter un œil ou donne le message que vous avez quelque chose de plus que les autres candidats.

 

Et c’est exactement l’atout de ces supports de présentation pour vous : ils démarquent votre candidature et vous présentent comme un meilleur professionnel que les candidats qui n’en disposent pas. Evidemment, il faut pour cela que vous présentiez spontanément ce support, en mettant en avant la valeur ajoutée de vos expériences, à travers du contenu pertinent et une forme soignée. Et si cela demande un peu de travail préalable à des entretiens, soyez sûr que leur impact sera surprenant sur l’appréciation de vos interlocuteurs. Alors, à vos tableaux croisés, graphiques et présentations de projet, le job de vos rêves vous attend au prochain tournant !

 

 

Share This Post
Fabrice Touzet
Je suis passionné par les techniques pour savoir se vendre en entretien de recrutement. J'anime un blog avec du contenu gratuit pour préparer un entretien d'embauche, bien négocier son salaire ou encore réussir sa carrière professionnelle. Pour bénéficier de tous ces conseils exclusifs et plus encore, ne manquez pas de vous inscrire à la newsletter de mon site, www.decrochetonjob.fr .
Related Posts
Présenter son parcours sous son meilleur jour !
Arrêter de stresser en entretien !
Bonnes fêtes 2015 !

Leave Your Comment

Your Comment*

Your Name*
Your Webpage

candidaturechercher un travailentretienrecrutementrecruteur