Employabilité épisode n°1 : Etre plus productif avec la méthode Pomodoro

Hier, je vous ai annoncé mon pari insensé : développer votre employabilité en 5 minutes tous les vendredis. J’ai beaucoup réfléchi au premier article de cette série, et  celui-ci s’est imposé de lui-même. En effet, et si, avant toute chose, je vous proposais de travailler beaucoup plus rapidement ? Etre plus productif peut à coup sûr booster dès maintenant toutes vos futures démarches. Cette méthode s’appelle Pomodoro : vous trouverez ici son histoire, son principe, les outils pour l’utiliser et mon retour d’expérience après l’avoir mise en oeuvre.

Vous voulez savoir comment une tomate peut vous faire travailler plus efficacement ? C’est par ici !

 

Réaliser des tâches l’une après l’autre

 A la fin des années 80, Francesco Cirillo se demande comment développer son efficacité. Partant du constat que notre attention est sans cesse sollicitée par de multiples sources de distractions, il invente alors la méthode Pomodoro : celle-ci accroit la productivité en se focalisant exclusivement sur la réalisation de tâches en les découpant en cycles de 25 minutes. La concentration d’un être humain est optimale pendant ce laps de temps.  Après cela, une pause bien méritée vous permet de reposer votre cerveau, puis vous repartez pour 25 minutes de travail, etc… Pour l’anecdote, Cirillo suivait ses cycles avec un minuteur de cuisine en forme de tomate, ou pomodori en italien : la méthode Pomodoro était née.

 

pomodoro-240x215
 

 

Comment cela fonctionne ?

 

  • 1°) Choisissez une tâche à réaliser, et une seule

Le multitâche est à la mode et pourtant très nuisible : se concentrer sur une seule tâche vous permet de développer une concentration optimale.

 

  • 2°) Travaillez sur cette tâche durant 25 minutes.

Le but de Pomodoro est de vous concentrer exclusivement sur cette tâche : faites en sorte de n’avoir aucune distraction durant ces 25 minutes. Vous réglez un minuteur sur 25 minutes et vous concentrez sur le travail à réaliser jusqu’à la fin de ce laps de temps. Vous pouvez vous isoler ou utiliser des applications pour éviter les distractions, je reviens sur ce point plus tard.

 

  • 3°) Faites une pause de 5 minutes à la fin de chaque session de travail.

Commencez par intituler le travail que vous venez de faire : si c’est une tâche que vous faites souvent, vous pourrez mesurer le temps que vous mettez à la réaliser, et vos améliorations futures en productivité. C’est assez motivant ! Ensuite, chacun fait fait fait ce qu’il lui plait plait plait : utilisez votre pause pour vous reposer l’esprit.

 

  • 4°) Répétez les étapes 2°) et 3°)

Si vous avez terminé votre tâche en un cycle, passez à une nouvelle tâche, sinon continuez le travail que vous avez commencé. A la fin de celui-ci, vous devrez noter combien de temps ce travail a pris (enfin, combien de cycles de 25 minutes, pour ceux qui suivent !).

 

  • 5°) Faites une pause longue de 15 à 20 minutes tous les 4 cycles

En effet, au bout de 4 cycles de 25 minutes, votre cerveau a besoin d’une pause plus longue : c’est l’occasion de prendre un café, manger quelque chose ou marcher dans les champs. Bref, accordez-vous une pause, une vraie.

 

Les outils pour utiliser la méthode Pomodoro

La méthode est très connue, si tant est que vous avez un vaste choix d’outils pour l’utiliser :

Un minuteur classique pour marquer les cycles. Vous pouvez utiliser votre téléphone (en mode avion pour éviter les distractions) ou un minuteur en forme de tomate si vous voulez être fidèle à l’esprit de la technique !

Une application Smartphone : cherchez Pomodoro dans l’Appstore ou l’Android Market, il y a de multiples applications gratuites bien faites.

Un plug-in pour votre navigateur internet : la méthode efficace si vous travaillez sur ordinateur connecté à Internet. Bref, c’est la méthode qui va bien pour la majorité d’entre nous. Des plug-in comme Strict Workflow ou Simple Pomodoro permettent même de bloquer l’accès aux sites de réseaux sociaux pour se concentrer sur ses tâches !

Mon retour d’expérience

J’utilise la méthode Pomodoro depuis un certain moment maintenant, même si j’avoue l’avoir un peu abandonnée depuis que j’ai commencé comme ingénieur d’affaires : les appels des clients et les distractions multiples empêchent de mener la pratique à bien. C’est donc avec beaucoup de plaisir que j’ai réalisé cet article en l’utilisant.

Pour cela, j’ai utilisé l’application Weple Today sur Smartphone Ios : vous pouvez faire une to-do list et indiquer pour chaque tâche combien de cycles sont nécessaires. J’ai utilisé cette application car j’aime bien avoir le timer sous les yeux, sur un écran séparé de celui de l’ordinateur.

Je pensais avoir besoin d’un seul cycle pour rédiger cet article. J’ai terminé ce travail au bout de 3 cycles. C’est intéressant pour moi car je constate l’écart entre ma perception du travail et la réalisation effective. J’ai bien noté que j’avais besoin de 3 cycles pour un article de 5 minutes pour développer votre employabilité. A moi d’améliorer ce temps maintenant !

Enfin, j’ai constaté que j’étais très concentré sur ma tâche grâce à cette technique : je pense que c’est un outil redoutable pour travailler efficacement. Ceci dit, je me rappelle que c’est avec l’habitude que cette méthode prend tout son sens : à force de l’utiliser, votre cerveau va s’habituer au fractionnement du travail et vous allez encore gagner en efficacité.

Cette méthode peut donc vous aider à travailler plus vite. En gagnant du temps sur vos tâches, vous développez aussi votre esprit d’analyse et votre rigueur : ce sont de bonnes bases pour développer votre employabilité à court et moyen terme.

(2 commentaires)

  1. Intéressant comme pratique!
    Je testerai ça prochainement !

    1. Oui, intéressant et productif pour moi ! D’ailleurs, n’hésites pas à me donner ton avis lorsque tu la testeras. A bientôt !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.