Arrêter de stresser en entretien !

Comme dans toute situation avec de grands enjeux, les entretiens d’embauche peuvent générer un grand stress. Lorsque celui-ci vous fait perdre vos moyens, il est contre-productif et vous empêche d’utiliser l’intégralité de votre potentiel.

Alors que faire ? En voyant ensemble les raisons de ce stress et les techniques pour l’éliminer, nous allons tenter de résoudre ce problème et faire de vous un bouddha des entretiens !

Pourquoi stresse-t-on en entretien d’embauche ?

Nous l’avons dit, le stress peut être contre-productif. On est donc en droit de se demander pourquoi notre cerveau nous met des bâtons dans les roues pour les occasions importantes.

En fait, votre cerveau adapte votre manière d’appréhender un événement en général à la situation que vous rencontrez.  Plus les enjeux sont importants, plus ce comportement est exacerbé.

Pour résumer, si vous avez peur de votre entretien d’embauche, c’est que vous l’assimilez à une autre situation qui lui ressemble et qui vous a fait peur.

C’est pourquoi on peut parler de stress stimulant ou paralysant selon les individus : cela dépend de l’habitude que vous avez prise face à une situation avec de grands enjeux.

J’ai une excellente nouvelle pour vous : ces habitudes peuvent être facilement modifiées.

Pour cela, nous allons déjà rationaliser l’entretien d’embauche, car plusieurs facteurs de stress proviennent d’une perception altérée de l’exercice.

 

 

treatment

 Vous allez voir, ça va bien se passer !

 

Voici plusieurs vérités d’un entretien d’embauche :

1. Un entretien est la rencontre entre deux êtres humains.
Ni plus ni moins. Vous pouvez rencontrer Bill Gates, David Beckham ou le chanteur de Kolimar, c’est une personne comme vous et moi. Elle respire, elle mange, elle dort. Elle a des bons et des mauvais jours. Vous pouvez parier qu’il lui est déjà arrivé de faire brûler un steak en le laissant trop longtemps sur la poêle.
Bref, vous pouvez vous rassurer, votre recruteur ne peut pas cracher du feu ou vous fusiller d’un regard.

2. Vous vous rencontrez comme deux professionnels.
En entretien, vous êtes un professionnel qui présente son travail. Votre interlocuteur réalise le sien en vous évaluant pendant ce rendez-vous.
S’il est nécessaire de faire la différence entre travail et statut, vous pouvez vous baser sur cela : être chercheur d’emploi est un statut. Être ingénieur Mécanique est un travail.
Pour résumer, vous êtes aussi compétent que le recruteur : vous n’avez juste pas les mêmes domaines de connaissances.

 

3. Votre interlocuteur a autant besoin de vous que vous avez besoin de lui.
Ce point est primordial : si l’on se base sur la théorie la plus rudimentaire du commerce, tout échange se base sur une offre et une demande, ou besoin. Dans un processus de recrutement, l’entreprise a besoin de quelqu’un. Vos compétences sont votre offre. C’est à vous que revient la technique de vente, mais vous partez avec un avantage décisif quand vous répondez à une offre d’emploi : vous savez qu’il y a un besoin.

 

4. Accéder à un entretien montre que vous pouvez décrocher le job.
Cet argument très simple est pourtant complexe à comprendre pour de nombreuses personnes. C’est pourtant évident : aucun recruteur ne perd de temps à rencontrer un candidat qui ne peut pas convenir au poste présenté. Avoir un entretien est la preuve même que votre CV, votre lettre de motivation et vos démarches ont au pire attirer la curiosité, au mieux déjà séduit les recruteurs. Les candidatures qui ne réussissent pas découlent soit d’une préférence pour un autre candidat, soit d’une contre-performance en entretien de votre part, soit de la disparition de l’opportunité du job, pour des raisons auxquelles vous ne pouvez rien. Ce sont des choses qui peuvent arriver, mais au moment où l’entretien est fixé, ces éléments n’existent pas, et vos chances de remporter le poste sont totales.
Bref, pour un entretien accordé, job à moitié remporté.

 

Ces vérités sont importantes à intégrer, car elles modifient votre manière d’appréhender l’entretien. Si celles-ci ne suffisent pas à éliminer votre stress, vous pouvez essayer les techniques suivantes.

fry

Avant, j’étais stressé. Mais ça, c’était avant.

Les techniques de réduction de stress

Ces méthodes peuvent être utilisées avant ou pendant l’entretien. Il y en a pas une de plus efficace que les autres : testez et voyez celle qui vous convient le mieux !

1.  La tenue vestimentaire
Quand on a demandé à Warren Buffet ce qu’il ferait s’il ne lui restait que 10 000 dollars en poche, il a répondu qu’il dépenserait tout dans un costume de qualité, car « on se sent capable de tout dans des vêtements impeccables ». C’est avéré : vous mettre sur votre 31 dans une tenue que vous maîtrisez vous donne confiance en vous. De la même manière, vous pouvez mettre une tenue que vous associez à la réussite : inconsciemment, vous plongerez dans le même état d’esprit. J’ai d’ailleurs écrit un article sur le sujet.

2. Le calme par la respiration
Vous sentez votre pouls s’emballer ? Forcez-vous à prendre de grandes inspirations et expirations par la bouche, et respirez par l’abdomen : cette manière de respirer peut vous apaiser et vous préparer à l’entretien.

 

3. Le Framing de confiance
Cette technique consiste à  vous relaxer par la remémorisation de moments positifs. Concrètement, alors que vous êtes en train d’attendre le recruteur avant l’entretien, repensez à des moments où vous avez rencontré du succès ou du bonheur : cela peut être des vacances géniales, une réussite au travail ou la dernière fois qu’on vous a remercié pour vos conseils. Concentrez-vous sur la sensation de plaisir qui en découle, celle-ci va vous emplir. Vous pouvez combiner cette technique à la précédente pour un maximum d’efficacité. Zénitude garantie !

 

4. Vous masser les mains
Je ne pensais jamais avoir à vous demander de vous toucher pour un entretien et pourtant nous y voilà. Massez-vous les mains. Les terminaisons nerveuses sont situées dans les extrémités du corps humain. Correctement massées, celles-ci peuvent donc permettre de relaxer le corps dans son intégralité. Comme il n’est pas (encore) socialement permis de se masser les pieds en public, je préfère vous conseiller de le réaliser sur les mains.
Pour cela, repérez les zones sensibles sur la paume et le dessous de vos doigts, et exercez des pressions circulaires du pouce. Aidez-vous du graphique ci-dessous pour mieux cibler et… Appréciez ! Vous allez ressentir une grande détente qui va sûrement vous être très utile.

 

 

lesmains

 

 

Amusez-vous bien ! (source : terrafemina.com)

 

5. Vous occuper avant l’entretien.
Le stress provient le plus souvent d’un manque d’occupation et de moments où l’on ne pense à rien d’autre que de se faire du mouron (merci papi pour cette expression).
J’en parlais déjà dans l’article sur le bon état d’esprit : faites-vous plaisir en écoutant de la musique, en lisant un livre ou en jouant à Candy Cr**h (enfin si vous avez un meilleur jeu, n’hésitez pas, hein !).
Vous occuper est le meilleur moyen de ne pas développer de pensées négatives avant un entretien.

 

6. Enfin, je tiens à partager avec vous la technique secrète de mon père.

Celle-ci est très efficace et se transmet depuis plusieurs générations dans ma famille. Je vais donc casser cette chaîne pour vous. Oui : pour vous.
Cette méthode est très simple : une fois en face de votre interlocuteur… Imaginez-le aux toilettes en train de pousser très fort.
Voilà, je viens de mettre en jeu ma réputation professionnelle pour vous aider à ne plus stresser : si ça, ce n’est pas du dévouement !
Blague à part, cette astuce est très utile quand vous avez peur de l’interlocuteur lui-même. On revient au premier point de l’article : c’est un être humain comme les autres. Dans une situation qui ne peut que vous faire rire, il va beaucoup moins vous impressionner et ce stress devrait disparaître.

Nous avons fait le tour du stress en entretiens ! J’espère que ces quelques vérités et conseils vous aideront à mieux appréhender vos rendez-vous et utiliser toutes vos capacités !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.